Prélèvement à la source : Faut-il opter pour le taux neutre ?

Lors de la réalisation de sa déclaration d’impôt en ligne, chaque salarié connait son taux d’imposition. Sauf option, c’est le taux qui sera communiqué fin 2018 à son employeur pour le calcul du prélèvement à la source de janvier 2019.

Mais il est possible d’opter pour le taux dit neutre ou non personnalisé. Mais quel est-il ? Et est-il plus avantageux ?

Le taux neutre est calculé en fonction du seul revenu du travail pour un salarié et globalement sur le barème proche de celui d’un célibataire sans enfant.

Pour beaucoup de salariés, il est donc plus important que le taux réel qui prend en compte la situation de famille et le nombre d’enfants à charge. Dès lors, il pourra avoir un impact significatif sur  le montant du prélèvement à la source mensuel, à la hausse dans beaucoup de cas. Dans ce cas, s’il y a un excédent de prélèvement, il sera toutefois restitué en fin d’année.

Alors, quel est l’intérêt du taux neutre ?

Si un salarié ne souhaite pas que son employeur connaisse son taux d’imposition, parce qu’il a des revenus complémentaires (loyers, produits de placements financiers…), il peut être tenté de vouloir un taux qui ne prendra en compte que ses revenus du travail. Dans ce cas, le taux neutre assure la confidentialité du taux d’imposition auprès de l’employeur. Mais un complément d’impôts devra être calculé et régler mensuellement pour compléter le prélèvement à la source.

Donc est-ce intéressant d’opter pour le taux neutre ?

Chacun doit faire ses calculs et mesurer l’intérêt de masquer son taux à son employeur.
Gardons en tête que 2 personnes peuvent avoir le même taux d’imposition alors que leurs revenus sont différents, dès lors que la situation de famille notamment n’est pas identique. Il est donc difficile pour l’employeur de connaitre la situation fiscale de son salarié, si toutefois elle a un intérêt pour lui.

Enfin, l’option pour le taux neutre n’est-elle pas en elle-même une présomption de revenus complémentaires ?

Besoin d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

Inscription à notre newsletter



Actualités